Lexique des dispositifs d'accompagnement

Bilan de compétences (BC)

Dispositif APEF-FEBI : www.bilandecompetences.be

Dispositif d’accompagnement individuel favorisant le maintien à l’emploi et l’évolution professionnelle des travailleurs. Il a pour objectif de permettre aux personnes d'analyser leurs compétences tant professionnelles que personnelles, ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de (re)définir un projet professionnel et éventuellement un projet de formation ainsi qu’un (re)positionnement personnel et professionnel.

Le bilan de compétences est réalisé à l’initiative du travailleur. Les résultats du bilan de compétences appartiennent au travailleur.

Le bilan de compétences comprend 4 phases :

  • Phase préliminaire: le bénéficiaire confirme son engagement, explicite sa demande, analyse ses besoins, est informé sur les méthodes et techniques mises en œuvre.
  • Phase d’investigation: motivations, compétences et aptitudes du bénéficiaire sont identifiées et analysées, confrontées aux possibilités du marché de l’emploi et de la formation ; les possibilités d’évolution professionnelle sont précisées ; analyse de la situation professionnelle et personnelle ; élaboration du projet professionnel.
  • Phase de conclusion: le prestataire du bilan expose les facteurs de réussite du projet, les étapes de sa mise en œuvre. Il restitue au seul bénéficiaire les résultats du bilan de compétences sous forme d’un document de synthèse que le bénéficiaire peut éventuellement transmettre à un tiers. Il prépare le retour vers le lieu de travail selon les modalités choisies par le bénéficiaire (entretien avec le supérieur hiérarchique…).
  • Phase de suivi: le prestataire propose un ou deux entretiens de suivi (pour faire le point sur le cheminement du bénéficiaire et les actions entreprises) en personnalisant le suivi aux spécificités du bénéficiaire.

Centre d’évaluation - Assessment center 

Un assessment center est une méthode qui évalue les compétences d'un candidat au travers de plusieurs outils et par des mises en situation.
Il vise à compléter les méthodes d’évaluation plus traditionnelles telles que l’entretien d’évaluation ou l’auto-évaluation et par ce fait, à améliorer la qualité des décisions de ressources humaines. C’est notamment le cas en matière de recrutement (interne ou externe) et de gestion de carrière.

Les résultats de l’assessment sont transmis à l’employeur.

Conseil en évolution professionnelle

Dispositif APEF-FEBI : www.evolutio-apef.be ou www.fe-bi.org/fr/evolutio

Dispositif d’accompagnement individuel favorisant l’accrochage et le maintien à l’emploi, l’évolution et la transition professionnelle des travailleurs.

Pour ce faire, le CEP aborde le parcours de vie du travailleur, sa situation présente et ses projets d’avenir. Il vise à le soutenir dans sa compréhension de son contexte professionnel, dans la recherche d’information sur la réalité du marché de l’emploi et de la formation, dans l’élaboration d’un projet professionnel et dans la mise en place d’un plan d’action permettant sa concrétisation.

Le CEP est réalisé à l’initiative du travailleur. Les résultats du CEP appartiennent au travailleur.

Objectifs spécifiques du CEP selon les situations

Travailleur concerné par une situation de « transition »

Faciliter l’intégration dans l’emploi 

·  apporter un éclairage extérieur par rapport aux questions que posent un nouvel/premier emploi,

·  appuyer les démarches visant à mieux connaître/comprendre les exigences et les opportunités de cet emploi,

·  soutenir l’élaboration d’un projet d’évolution dans cet emploi (dont un plan de formation)

Préparer la transition vers un autre emploi 

·  établir le bilan de l’emploi en cours (compétences acquises, satisfactions/insatisfactions…),

·  déterminer des priorités d’évolution (métier – secteur) et les étapes (validation de compétences, formation, recherche d’emploi…), faciliter la concrétisation du plan d’action

 

Travailleur en arrêt de travail de longue durée pour raison médicale

Préparer et accompagner la réintégration dans l’emploi 

·  bilan des acquis et des souhaits d’évolution professionnelle,

·  appui aux démarches envisagées avec l’employeur et e.a. le conseiller en prévention-médecin du travail pour préparer la réintégration professionnelle (réorientation, formation, adaptation le travail : poste, tâches, organisation, horaires…)

Coaching

Sur le site de l’International Coach Federation (ICF), deux types de coaching individuel sont distingués :

« Coaching Personnel (ou Personal Coaching) : Comme son intitulé l’indique, le coaching personnel ne s’adresse pas à un groupe mais est destiné à renforcer l’épanouissement personnel d’un individu tant dans son environnement de travail que dans le cadre privé.
En effet, le Coaching personnel couvre de nombreux domaines du quotidien tels que :

  • le rapport à l’autre
  • l’équilibre entre la carrière et la vie privée
  • le bien-être et la santé
  • la spiritualité
  • l’éducation »

« Coaching de carrière (ou Career Coaching)

Le coaching de carrière s’adresse à toute personne qui fait face à une situation professionnelle délicate, qu’il s’agisse :

  • d’une réorientation professionnelle
  • de prises de décision dans leur carrière
  • d’une transition entre deux fonctions
  • d’une évaluation de la situation professionnelle actuelle

Le coaching de carrière permet d’accompagner ses partenaires tout au long du processus de changement professionnel. » Consultez le site belge de l'ICF.

Il faut également savoir que les Missions Régionales pour l’Emploi (MIRE) « mettent en œuvre des actions d’insertion et d’accompagnement à destination du public éloigné de l'emploi en vue de le conduire vers un emploi durable. »
Ces actions peuvent consister en un « jobcoaching » visant « l’accompagnement dans la recherche active d’emploi » ou « dans le cadre de leur nouvel emploi ».

Il y a ici un accompagnement à la mise en œuvre du changement, ce que le bilan de compétences ne fait pas.

Psychothérapie

La psychothérapie « soigne la psyché de personnes qui présentent des symptômes variés : mal-être, dépression, anxiété, phobies, troubles obsessionnels, troubles des conduites alimentaires, conduites à risque, assuétudes, troubles corporels, difficultés d’adaptation familiale, scolaire ou conjugale, etc. »

« La psychothérapie est une forme de traitement des soins de santé qui utilise, de façon logique et systématique, un ensemble cohérent de moyens psychologiques (interventions), qui sont ancrés dans un cadre de référence psychologique et scientifique, et qui requièrent une collaboration interdisciplinaire.
La psychothérapie est exercée par un praticien, au sein d'une relation psychothérapeute-patient, dans le but d'éliminer ou d'alléger des difficultés, conflits et troubles psychologiques dont souffre le patient. » (10 mai 2015. - Loi coordonnée relative à l'exercice des professions des soins de santé)

On est ici dans une pratique de soin centrée sur l’individu et non, ou secondairement, sur son environnement.

Reclassement professionnel - Outplacement

Ensemble de services et de conseils de guidance fournis individuellement ou en groupe par un prestataire de services, pour le compte d'un employeur, afin de permettre à un travailleur de retrouver lui-même et le plus rapidement possible un emploi auprès d'un nouvel employeur ou de développer une activité professionnelle en tant qu'indépendant (selon CCT 51). Consultez le site du Conseil national du travail.

Il s’agit de fournir au travailleur licencié des outils lui permettant de retrouver un travail.

Type de services et de conseils (selon commentaire de la CCT 51)

  • encadrement psychologique;
  • établissement d'un bilan personnel;
  • aide à l'élaboration d'une campagne de recherche d'emplois et à sa mise en oeuvre;
  • assistance en vue de la négociation de nouveaux contrats de travail;
  • assistance lors de l'intégration dans le nouveau milieu de travail;
  • une logistique et administrative.

On distingue différents types de reclassement professionnel .

Les reclassements professionnels imposés par la loi 

La loi prévoit trois types de reclassement professionnel : 

  • le régime général de reclassement professionnel;
  • le régime particulier de reclassement professionnel pour les travailleurs d’au moins 45 ans;
  • le régime spécifique de reclassement professionnel en cas de gestion active des restructurations. 

Le reclassement professionnel volontaire (qui n’est pas imposé par la loi) 

  • Ce régime de reclassement professionnel n’est d’application que lorsqu’un employeur choisit d’offrir volontairement un reclassement alors qu’il n’y est pas obligé par la loi. Il est réglé par la convention collective de travail (C.C.T.) n° 51. 

Réorientation socio-professionnelle

Le trajet de réorientation professionnelle concerne les travailleurs :

  • en incapacité de travail
  • qui ne peuvent plus exercer leur dernier métier ou tout autre métier sur base de leurs diplômes ou de leur expérience professionnelle

Un trajet de réorientation ou de réhabilitation comprend plusieurs étapes nécessaires.

Il commence avec un entretien chez le médecin conseil, pour le terminer avec de nouvelles compétences adaptées à l’état de santé permettant un retour sur le marché du travail.

Durant le processus un examen d’orientation professionnelle peut être réalisé et dont les résultats sont transmis au médecin conseil.

Plus d'informations sur le site de l'Inami - thème : réinsertion socio-professionnelle.

Validation des compétences

C’est un processus qui permet de faire reconnaître officiellement les compétences acquises par l’expérience de travail, par la formation professionnelle ou par l’expérience de vie. »

« La validation des compétences s’adresse à toute personne possédant des compétences professionnelles non certifiées par un titre scolaire.  Elle est accessible dès la fin de l’obligation scolaire. » (Accord de coopération ; plus d'informations sur le site du consortium de la validation des compétences

La validation est sanctionnée par un titre de compétences, document officiel qui atteste de la maîtrise d'une partie de métier. 

Valorisation des acquis de l’expérience (VAE)

Il s’agit d’un processus d'évaluation et de reconnaissance des savoirs et des compétences issus de l'expérience (professionnelle et personnelle) et/ou de la formation, pour l’accès aux études (reprise d’études) ou pour leur sanction.

La VAE permet à des adultes qui ont le projet de reprendre des études, d’accéder aux filières d’enseignements qualifiantes, en fluidifiant le parcours d’apprentissage et, le cas échéant, en allégeant la durée des études.

Il s’adresse à toutes les personnes (travailleurs, demandeurs d’emploi, étudiants, indépendants…) qui souhaitent valoriser l’expérience pour l’admission ou pour la sanction d’une ou plusieurs unités d’une section d’études.

Voir sur le site de l'enseignement.

Accompagnement à la mise en place d’un projet d’entreprise

La Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale proposent des services d’information et d’accompagnement pour les personnes qui envisagent de s’installer comme indépendant et/ou créer une entreprise

Les infos et conseils portent sur les aspects juridiques, financiers, les aides publiques disponibles…. Les conseillers peuvent analyser le projet d’entreprise et aider à accomplir certaines formalités ou étapes critiques.

Bruxelles : Agence bruxelloise pour l'Entreprise - impulse.brussels -  ou le call center « 1819 »

Wallonie : Agence pour l’Entreprise & l’Innovation (AEI)